Matcha | DemysTEAfication
Affichage des articles dont le libellé est Matcha. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Matcha. Afficher tous les articles

9 mars 2016

Comment choisir un Chasen ?

blog sur le thé

Questions redondantes, « Quel Chasen choisir ? » ou « Quelle qualité de Chasen choisir ? » ou encore « Comment choisir un Chasen ? », qui sont toutes liées à la même interrogation sous-jacente « Quelle somme mettre dans un Chasen ? », risquent toutes de trouver la même réponse, qui peut sembler fort étonnant au demeurant pour le néophyte en quête de renseignements, mais qui étonnera moins ceux qui utilisent cet instrument dédié au Matcha : « Peu importe ... ».

Peu importe en effet, car quel que soit le prix investi dans l'objet, le résultat sera le même au final, à savoir que le Chasen terminera par se casser, comme on peut le voir dans la photographie ci-dessous ... « Un Chasen cassé empêche-t-il de préparer le Matcha ? » ... Pas une seule seconde ... même avec des brins entiers en moins, il en reste généralement suffisamment pour réaliser la préparation. « On peut donc cesser la lecture ici ? » ... Oui, à condition de ne pas vouloir de réponse aux questions initiales ... car entre un Chasen qui tiendra deux utilisations et un Chasen qui en tiendra deux bonnes centaines, il y a un univers qui tient à la façon même de concevoir intellectuellement l'objet.

qualité de chasen

Pour les ustensiles au cœur de la cérémonie du Chanoyu, on trouve ainsi sans problème de nombreux ouvrages recensant les objets les plus anciens et les plus célèbres, et cela pour chaque ustensile sauf pour le Chasen. Pour une bonne et simple raison, à l'origine, le Chasen n'est pas destiné à resservir, c'est un consommable à usage unique qui ne sert donc qu'à une seule cérémonie du thé.

Ce n'en est pas moins un objet que l'on traite avec déférence et qui ne peut être fabriqué que par des artisans habilles et maîtres de leur art, ce dernier ne consistant pas au simple savoir-faire du maniement du couteau qui va permettre de tailler l'objet, mais qui commence à la sélection et à la préparation même du médium qui sera utilisé, à savoir le bambou.

Le premier geste consiste en effet à choisir un bambou d'une qualité suffisante, puis à préparer se bambou, c'est-à-dire à le laisser sécher suffisamment longtemps, et ce, de façon entièrement naturelle. On taille ensuite le bambou pour n'en conserver qu'une partie infime, la couche extérieure dure, le cœur du bambou, servant à la circulation de la sève, étant éliminé. Ainsi, la partie extérieure du bambou, très dure et très souple, est conservée, tandis que la partie interne de la paroi du bambou, qui est plus tendre mais plus rigide et qui casse plus facilement en cas de flexion est, elle, éliminée du moins en ce qui concerne la partie qui va servir à former les brins ...

fabriquer chasen

Pour les brins, on ne garde donc que la partie en vert sur la photographie ci-dessus, la parois entière du bambou étant par contre conservée pour la partie qui va servir à former le manche du Chasen. Ceci implique que le séchage soit fait à cœur, sinon la partie extérieure risque de craquer et cela signifie aussi que le séchage ait été réalisé progressivement, sinon c'est la partie interne qui va se fendre, entrainant également le fendage de la partie extérieure, à sa suite.

Si la dextérité de l'artisan qui va façonner les brins est importante, c'est aussi la qualité du bambou et la qualité du séchage séchage qui va faire qu'un Chasen va fendre plus ou moins vite. Cela est dû au fait que le façonnage des brins fragilise le corps du Chasen, créant comme des lignes de faille qui ne demandent qu'à se prolonger et à s'agrandir lorsque le séchage n'est pas parfait.

chasen fendu chasen cassé

Une ligne créée par le couteau de l'artisan, s'il elle rencontre une prédisposition proche ou dans son prolongement va donc créer au final une fente dans le manche du Chasen, cette fente n'étant pas forcément strictement linéaire ou commençant pour finalement ne pas s'élargir plus avant, comme on peut en voir des illustrations sur les photographies ci-dessus et ci-dessous.

Comment choisir un Chasen

Le bambou parfaitement séché sera plus résistant face à ces tensions qui résultent du processus de fabrication et n'offrira pas de faille à exploiter à ces tensions. Le bambou parfaitement séché nécessite un processus de dessiccation naturelle contrôlé et long, ce qui a un coût. Les nombreux Chasen à bas prix que l'on trouve un peu partout, notamment ceux fabriqués en Chine sont généralement accompagnés de petits sachets de gel de silice du fait que le processus de dessiccation a été accéléré artificiellement et que le bambou ainsi traité n'offre pas la même résistance ... voici donc un premier signe qui permet d'éliminer un Chasen ... mais n'oublions pas que le sachet peut être rapidement enlevé de son emballage ...

blog de thé d'un tea addict tea blog

Or donc comment déterminer quel Chasen sera plus résistant que l'autre et aura une durée de vie supérieure lorsque l'on ne peut, la plupart du temps pas le toucher car l'achat se fait via internet ... grâce à quelques petites astuces très simples ...

Nous laisserons ici de côté la forme du Chasen, Kazuho, Shin Kazuho, Rikyu, Kankyu-An, Yabunouchi-Ryu, Sekishu-Ryu, Enshu-Ryu, Uraku-Ryu, Souwa-Ryu, Souhen-Ryu, Tenmokudate, Chu-Araho, Nodate, Chabako, Hana, ..., la liste de noms est presque sans fin, ou du moins pas loin de la centaine, et les formes parfois très proches avec une variante que l'on pourrait considérer comme minime, comme la couleur de la ficelle qui sert à séparer les brins.

Nous laisserons également de côté la question du nombre de brins, qui dépend avant tout du type de préparation que l'on escompte faire, les Chasen à brins peu nombreux étant d'abord destinés au Koicha, car plus larges et donc plus solides, et les Chasen à brins plus nombreux étant théoriquement destinés à l'Usucha, car plus fins et donc plus fragiles.

Nous laisserons enfin de côté la couleur du bambou utilisé, Kuro-take, Susudake, Awatake ou Aodake, qui dépend de l'école de Chanoyu  qui va employer le Chasen et le cas échéant, de la période de l'année ...

Japan Traditional Crafts Aoyama Square

Comme il existe tout de même bon nombre de facteurs de Chasen au Japon, il peut donc être intéressant de se tourner vers les produits réalisés par un artisan sélectionné par le Kougeihin ou Association pour la promotion de l'artisanat traditionnel, qui sélectionne les artisans autorisés à porter leur label après un examen d'entrée et des contrôles pour s'assurer du respect d'un cahier des charges établi pour chaque type de produit.

Association pour la promotion de l'artisanat traditionnel du japon

Le but de cette association est de maintenir vivant l'artisanat japonais en aidant à sa promotion, mais aussi de continuer à faire vivre les techniques ancestrales. Pour ce faire, l'artisan sélectionné doit non seulement utiliser et respecter les anciennes techniques de fabrication, mais il doit également prendre un certain nombre d'apprentis afin de permettre la transmission de ces techniques. Ainsi, les produits pourvus de ce label sont généralement dans le "haut du panier" et de qualité.

L'absence de ce label ne signifie pas pour autant que le produit n'est pas de qualité, bon nombre de petites structures, voire d'artisans travaillant seuls ou se transmettant leur savoir de génération en génération, n'ayant pas les moyens de former des apprentis et ne pouvant de ce fait prétendre à être sélectionnés par le Kougeihin.

blog de thé

Le premier signe pour sélectionner un Chasen de qualité, c'est-à-dire qui offrira la tenue la plus durable dans le temps, c'est son emballage. En effet, les Chasen commercialisés dans un carton sont généralement de meilleur qualité que les Chasen vendus en boite plastique, tout d'abord parce que le carton permet une meilleure régulation hygrométrique, ensuite parce qu'un emballage carton représente un coût supplémentaire pour un fabricant. Les emballages plastiques étant nettement moins onéreux, on va donc y retrouver les Chasen produits en masse et à bas coût en Chine et ceux destinés à une utilisation courante.

Un Chasen en boite carton nécessite également un peu plus de manutention, ce qui constitue là encore un coût supplémentaire. Pour la mise sous boite plastique, on place le Chasen sur une rondelle-support de carton, on glisse ensuite le tout dans la boite. Pour la boite carton, il faut légèrement coller le pied du Chasen et le placer de façon à ce qu'il n'entre pas en contact avec les bords de la boite. 

astuces pour choisir son chasen

Un dernier élément qui peut permettre de cerner la qualité du Chasen contenu dans une boite en carton est la boite en carton elle-même, car entre le Chasen contenu dans la boite de gauche ci-dessous, où la marque de l'artisan est imprimée sur un fin papier qui est ensuite collé à la main, le type de Chasen étant ensuite lui aussi écrit à la main sur la boite et le Chasen contenu dans la boite de droite, entièrement imprimée, il y a un monde d'attentions et de sélection.

ustensiles du chanoyu

Après avoir épuisé bon nombre de Chasen, le constat est toujours le même, à savoir que même pour les productions labellisées, la tenue des Chasen commercialisés en boite carton est de loin supérieure et l'investissement supplémentaire que cela peut représenter sera vite amorti.

Kazuho chasen

Un autre trait de sélection d'un Chasen tient à la manufacturation de ses brins. D'une manière générale, les brins recourbés de "type" Kazuho sont plus fragiles que les types Shin, destinés à une utilisation plus formelle, aux brins droits, les brins étant plus affinés pour pouvoir former la boucle.

comment reconnaitre un chasen de qualité

Cela peut paraitre dommage car les Chasen pourvu de cette boucle son de prime abord plus jolis ? Oui et non, car ces boucles disparaissant après le premier ou le deuxième usage, mieux vaut ne pas trop s'y attacher ... impermanence des choses ...

L'emploi du Chasen, c'est-à-dire le geste réalisé par celui qui le tient, est également important, la propension à écraser le Chasen au fond du bol multipliant les chances de casser un brin ou plus exactement le sommet d'un brin.

Le dernier conseil, souvent sous-estimé, est utile pour garder le plus longtemps possible un Chasen. Après emploi, il convient ainsi de le rincer sous l'eau, brins tournés vers le bas, de le secouer légèrement, toujours tourné vers le bas pour éliminer l'excédent d'eau qui resterait présent sur les brins et pour finir, de le placer sur un ustensile destiné à le faire sécher en gardant sa forme, le Kusenaoshi, Kuse naoshi ou naoshi, parfois en bois, mais le plus souvent en céramique ou plus précisément en porcelaine. La couleur et la matière importe peu, le but de cet accessoire étant de tenir le Chasen vers le bas.

support pour chasen Kusenaoshi

Un fois bien sec, c'est-à-dire après au moins une journée passée sur le Kusenaoshi, on pourra replacer sans aucun problème le Chasen dans sa boite d'origine, qu'elle soit en plastique ou en carton, en prenant soin de laisser la boite en plastique ouverte encore un ou deux jours pour pouvoir la refermer sans souci.

teaaddict

Dernier conseil s'il en est, je dirais qu'il ne faut pas se limiter à l'achat d'un seul Chasen, mais qu'il faut au moins en acquérir deux si on a l'intention de se mettre "sérieusement" à la dégustation de Matcha, pour permettre une certaine rotation des ustensiles lors de leur emploi afin que ceux-ci aient le temps de sécher correctement. Cela prolongera leur durée de vie et ce sera l'occasion, le cas échéant, d'acheter deux Chasen de types différents.

6 mars 2016

Matcha Yamashiro Uji

blog sur le thé

Ce Matcha est importé par LX France et commercialisé par la chaine d'épicerie Mon panier d'Asie au prix de 10,50 € les 40 grammes soit 26,25 € ramené aux 100 grammes.

tea addict

Au premier abord, il se dégage note d'algues et d'iode, plutôt forte et pas vraiment agréable, qui disparait par la suite pour laisser la place à une note iodée nettement plus faible et qui tend à devenir imperceptible.

blog sur le thé

L'ensemble est malgré tout assez plat, sans aucune amertume, ce qui est plutôt positif, mais l'ensemble est aussi sans réel relief non plus, qui viendrait donner un intérêt à ce Matcha.

blog de thé

En conclusion, on a là un Matcha très peu onéreux mais sans réel intérêt non plus, qui ferait un bon Matcha de cuisine ou de boisson lactée du type Matcha Latte compte tenu de l'absence d'amertume, mais pas un Matcha de cérémonie ou de consommation pour un réel Matcha, et ce serait même plutôt à éviter comme cadre d'utilisation du fait de la forte note iodée de ce thé.

25 février 2016

Genmaicha avec Matcha " Tamayura "

blog de thé

Ce Genmaicha avec adjonction de Matcha est commercialisé au prix de 14 € les 100 grammes par la boutique en ligne Tamayura.

kyusu

La liqueur est d'un vert plutôt trouble, du fait de l'adjonction de matcha, mais pas seulement, comme on va pouvoir le voir un peu plus loin.

blog sur le thé

Au nez, ce sont des odeurs de pain et de riz grillé qui dominent, de façon tout à fait classique pour ce type de thé. En bouche, c'est d'abord l'omniprésence de grillé légèrement brûlé qui se fait sentir, submergeant toute autre sensation, puis c'est une saveur de peau de poisson grillée qui se fait peu à peu jour pour finir sur une longueur en bouche herbeuse qui n'estompe pas la saveur de brûlé qui perdure malheureusement.

thé vert japonais

L'infusion est très hachée, ce qui participe à la turbidité de la liqueur qui ne semble pas due à la seule adjonction de matcha. D'après le site de la marque, cette adjonction est censée renforcer le goût du thé, ce qui me fait me demander si il resterait quelque chose du goût du thé vert si cette adjonction n'avait pas été faite. Clairement, il y a trop de grains de riz soufflés et qui plus est certains sont manifestement trop grillés, ou pas assez de Bancha, au choix, ce qui donne au final une liqueur qui aurait pu se révéler intéressante sans l'omniprésence de cette note de brûlé.

24 janvier 2016

Matcha " Obubu " Premium Grade

chanoyu

Voici un matcha produit par la firme Obubu basée à Wazuka, district de Sorakun, dans la préfecture de Kyoto. Pas de prix d'achat à donner vu qu'il s'agit d'un échantillon offert par un marchand d'objets pour le thé sans autres indications que celles que l'on peut trouver sur le paquet. Mais avec une petite recherche sur le site du producteur, j'ai rapidement trouvé plus d'informations. Il s'agit donc d'un matcha destiné aux boissons diverses et à la cuisine, vendu à 23 € les 100 grammes, issu du cultivar Yabukita, cultivé à l'ombre pour augmenter la chlorophylle, qui est habituellement destiné à produire des Sencha.
 
obubu tea farms kyoto

Donc un Matcha de cuisine et non pas un Matcha de cérémonie ... Alors pourquoi faire un test de dégustation ? Tout d'abord parce que l'échantillon est assez important en terme de poids, puisqu'avec ses 10 grammes bien pesés, je peux réaliser un Koicha et un Usucha, ce qui est parfait pour un test. Ensuite, parce que bien souvent, dans nos contrées les matcha que l'on trouve dans bon nombre de comptoirs sont des reconditionnements aux mentions un peu vagues et qu'il n'est jamais inutile de se former le palais, quelle que soit l'expérience accumulée au fil du temps. Enfin, parce que la frontière entre le Matcha de cérémonie et le Matcha de cuisine est bien souvent plus ténue que l'on peut le croire ...

blog sur le thé

Le Koicha ainsi préparé ne développe qu'une légère amertume au départ, ce qui est plutôt bon signe, et on ressent même rapidement l'Umami accompagné de notes de légumes cuits.

tea blog

L'Usucha quand à lui, développe un peu plus d'amertume de prime abord, qui s'estompe rapidement et c'est ensuite les notes plus herbacées qui dominent. L'Usucha est donc un peu plus décevant que le Koicha.

En conclusion, voici un Matcha de cuisine bien supérieur à bon nombre de choses que l'on peut trouver dans nos contrées et au moins égal à d'autres.

23 décembre 2015

Matcha Kumoi No Shiro

Blog sur le thé

Commercialisé par la Maison Sankyuen et déniché par Sébastien du blog Vacuithé, ce matcha affiche un prix de départ japon de 32,30 € les 200 grammes ce qui fait, tout frais compris à l'arrivée en France 43,83 € les 200 grammes, soit entre 16,15 € et 21,91 € les 100 grammes.

Living National Treasure

Comme toujours, une large plage horaire, c'est toujours l'occasion de sortir le matériel au complet ou presque car fonctionner à l’électricité à tout de même quelques avantages ... Chawan, Chashaku, Chasen, Hishaku, Futaoki, Furo et Kama ... plus un Chaire dans le cas présent car la boite métallique de 200 grammes c'est un peu énorme ...

thé et céramique

Ne reste plus à attendre que l'eau chauffe dans le petit Kama fabriqué par Takahashi Keiten ( 1920 - 2009 ) et qui contient précisément un litre d'eau ...

Chanoyu

Keiten Takahashi

Ne reste plus qu'à puiser l'eau chaude et à verser dans le chawan ... comme nous sommes maintenant entrés dans l'Hiver, le Tsutsu-chawan est de rigueur, ici dans le style Kuro Raku, réalisé par Sasaki Shoraku.

kuro raku tsutsu chawan

Ce matcha est plutôt doux, sans grande amertume et avec un petit côté iodé lorsqu'il est fortement dosé, ce qui en fait plutôt un bon candidat pour qui voudrait se lancer dans le Koicha. Plutôt agréable, il est égal du début à la fin.

blog thé

On a là un matcha de consommation courante qui ne dépasse pas en qualité les matcha Hatsumukashi, Hatsumukashi Bio, Enkou ou encore Uji Bio Premium. Par contre, il égale sans aucun doute le Seijo No Shiro ou le Matcha Uji, cela pour un prix presque dix fois moindre, et surclasse les autres matcha que j'ai pu boire jusqu'à présent. Son coût relativement modique lui confère par ailleurs un rapport qualité / prix sans égal, preuve qu'il est possible de boire un matcha de qualité, de façon quotidienne au vu du conditionnement et le tout sans engager des sommes considérables.

Furogama électrique

19 août 2015

Matcha : pourquoi et comment le tamiser ?

grumeaux de matcha

Pourquoi tamiser son Matcha avant de le préparer ? Tout simplement car bien souvent, au sortir de sa boite d'origine, le Matcha forme souvent des amas compacts qui vont entrainer plus facilement des grumeaux si on les met ainsi au fond du Chawan pour les battre.

On peut utiliser, pour contrer ce problème et faciliter sa future préparation, une simple passoire-tamis de petite taille que l'on dispose au-dessus du Chawan et en y écrasant le Matcha qui tombera tout simplement au fond du bol de thé.

Cela fonctionne sans soucis aucun pour des situations informelles et en préparant le Matcha au fur et à mesure qu'on le boit, mais est malheureusement cela n'est pas pratique pour le préparer et le disposer dans un Chaire ou un Natsume ... les japonais ont donc inventé un ustensile fort utile, qui se décline en plusieurs versions plus ou moins compliquées, à savoir la boite-tamis à matcha.

blog sur le thé

L'ustensile est composé d'un réceptacle, d'un tamis intégré, d'un couvercle et d'une petite spatule de bambou prévue à cet effet par le constructeur. De forme biseautée, elle emprisonne les agglomérats de Matcha entre le tamis et ses bords, ce qui ne nécessite donc pas de presser sur le tamis pour réduire le Matcha en poudre, il suffit ainsi juste de "promener" la spatule.

blog sur le thé

L'emploi est des plus simple, on pose le tamis au-dessus du réceptacle et, avec la spatule de bambou, on écrase les boules compactes de Matcha. Si l'on veut se fatiguer encore moins, on peux utiliser, sur certains modèles, à la place de la spatule, une sorte de balais tournant autour d'un axe et qui va faire office de moulin à Matcha.

demysteafication blog sur le thé

Les deux méthodes donnent le même résultat : le Matcha se trouve assez finement tamisé au fond du réceptacle ...

poudre de thé vert

On transfère ensuite le Matcha tamisé dans un Chaire ou dans un Natsume, grâce à un petit entonnoir ou grâce à un opercule supplémentaire qui permettent à la poudre de thé vert de ne pas s'échapper.

kuro raku blogue de thé

La gamme d'accessoires est donc bien pratique mais, seule ombre au tableau, certains Natsume sont trop larges pour le couvercle de protection.

blog sur le thé

On recourt alors à un Mizuya Chashaku, une cuillère à thé en bambou qui, comme son nom l'indique, n'est utilisée que dans le Mizuya ( espace du Chashitsu dédié à la préparation du Chanoyu et à l'abri des regards des invités ) pour transférer le Matcha dans un Chaire ou un Natsume.

tea blog thé

A noter toutefois que le tamisage semble également oxyder le Matcha plus rapidement, ce qui va augmenter son amertume, et mieux vaut donc limiter l'emploi du tamisage aux instants précédents la préparation du thé.

12 août 2015

Matcha Uji Bio Premium " Spaziomusa "

matcha thé vert japonais en poudre

Vendu par la société Spaziomusa, basée à Carpaneto Piacentino, village situé dans la province de Plaisance dans la région Émilie-Romagne en Italie, ce Matcha est commercialisé au prix de 25 € les 30 grammes, ce qui fait 83,33 € ramené aux 100 grammes.

Ce Matcha est initialement produit par Mr Harima, 7ème génération d'une famille qui cultive le thé depuis 1858, et sa firme Harimaen Seicha Compagny Limited, basée dans le village de Ujitawara, District de Tsuzuki, Préfecture de Kyoto.

furogama

On l'aura vite remarqué, ce Matcha collectionne les labels biologiques ( et le site de l'importateur / revendeur met d'ailleurs en ligne les rapports d'analyse chimique et d'analyse  de radioactivité ... ) :

blog sur le thé blog sur le thé blog sur le thé
blog de thé blog de thé blog de thé

Tout y est ou presque : Label biologique japonais, label Ecocert européen, label agriculture biologique français, allemand, italien et américain ... le label biologique japonais étant peut être le standard le plus haut de la planète en la matière, les autres sont un peu superflus, mais bon ...

Malgré tout, le site du revendeur est somme toute peu engageant, mettant trop en avant les " bienfaits santé " du Matcha ... ce qui génère une légère suspicion ...

blog sur le thé blog de thé
blog sur le thé blog sur le thé et la céramique

Mais en passant à l'essentiel, c'est-à-dire à la dégustation, force est de reconnaitre que l'on a là un matcha avec une bonne amertume, très agréable, peut être avec un côté marin plus marqué que pour d'autres, sans pour autant être envahissant.

Malgré tous mes aprioris au moment de l'achat (stand sur le salon Japan-Expo, trop de mise en avant des bienfaits pour la santé qui faisaient penser à un stand de bateleur de foire, ...) je dois bien admettre que c'est là un Matcha excellent avec un rapport qualité / prix que je pense invaincu à ce jour.

C'est là un Matcha de " grade 2 " donc pas le meilleur venant de ce producteur, mais assez bon pour que je me demande ce que pourraient donner les autres grades ...

furogama