02/01/2017 - 03/01/2017 | DemysTEAfication

27 février 2017

Yunnan Jin Luo " Lu Shan "

thé rouge

Sorti des brouillons de ce blog, ce thé rouge Jin Luo était commercialisé par la Maison Lu Shan à Grenoble aux alentours de 20 € les 100 grammes.

Au fond du gaiwan le thé attend l'eau chaude, la tasse et son poisson également ...

Yunnan Jin Luo " Lu Shan " thé rouge

La liqueur est d'un beau rouge orangé, plutôt limpide mais quelques débris ont coulé au fond de la tasse.

tasse porcelaine chinoise

La liqueur est relativement douce, tout en rondeur, à la fois boisée et fleurie, aux parfums capiteux. Une toute petite touche d'amertume vient souligner agréablement l'ensemble en note de fin, avant de disparaitre en longueur en bouche.

L'infusion reste relativement torsadée même après de multiples infusions mais on distingue facilement bourgeons et feuilles. Il y a bien quelques débris épars mais il sont une exception.

Lu Shan Grenoble

Ce thé rouge est un bon thé de milieu de gamme, pas vraiment enthousiasmant, mais relativement agréable tout de même. On a là, assurément, un thé de bonne qualité qui est pourvu d'un rapport qualité / prix honorable.

15 février 2017

Yuzu Sencha " Jugetsudo "

blog sur le thé

Ce Sencha au Yuzu, agrume de l'Est de l'Asie actuellement à la mode, est commercialisé par la boutique " Jugetsudo " entre 34 € les 100 grammes et 70 € les 100 grammes suivant le conditionnement choisi.

Le thé se présente sous une forme relativement hachée, pour ne pas dire pulvérulente, mêlée de morceaux d'écorce de Yuzu ... comme toujours, après un passage par le Yuzamashi, l'eau rejoint le Hohin, en porcelaine celui-ci pour éviter toute interférence future.

taisuke shiraiwa

jugetsudo boutique japonaise paris

thé vert japonais

Le résultat est une liqueur d'un vert jaune presque fluorescent extrêmement trouble, ce qui n'est pas une surprise, accompagnée de morceaux d'écorce de Yuzu flottant à la surface de celle-ci, ce qui posera un problème à ceux qui verseront directement la liqueur dans la tasse ... l'utilisation d'un filtre ou d'une carafe sera donc utile.

blog sur le thé

Au nez, on a un Sencha très iodé et des embruns, mais pas du tout de note de Yuzu. En bouche, par contre, le Yuzu domine tout, plutôt amer puis acide, masquant le goût du Sencha que l'on ne devine que par la note beurrée qui se détache en longueur en bouche et la texture grasse qui tapisse la bouche tout du long.

L'infusion est très boueuse, avec quelques feuilles très hachées et des morceaux jaunes d'écorce.
thé vert sencha

Le bilan global est peu plaisant, il faut bien l'avouer ... pas que l'infusion relativement trouble soit en problème, mais car, ayant pu goûter à ce fruit au Japon, je suis loin d'en retrouver le caractère fruité et le goût plaisant et il n'en reste ici que l'amertume. Je me demande d'ailleurs quel est l'intérêt de ce mélange, si tant est qu'il soit réellement "naturel", ce dont je doute au plus haut point parce que, bien que le site de vente avance que l'aromatisation se fait par le biais de morceaux d'écorce de Yuzu, l'absence de nez marqué suivi de la domination sans partage d'un Yuzu amer en bouche me fait penser à un ajout d'huiles essentielles. Le résultat me laisse donc dubitatif et on est plus proche ici d'un ratage complet que d'un montage luxueux ... mieux vaut passer son chemin.

8 février 2017

Kabuse Sencha " Kyoto Obubu Tea Farms "

thé vert japonais

Ce thé vert japonais est commercialisé par " Kyoto Obubu Tea Farms " au prix de 2500 yens les 80 grammes, soit à 25,90 € les 100 grammes. Sous sa forme sèche, au nez, on tombe directement sur une pente herbeuse bien nette et franche qui en découragera plus d'un si l'on s'arrête à cette seule impression.

kyusu shudei yamada so kyusu yamada so

L'eau passe de la Testubin au Yuzamashi et du Yuzamashi au Kyusu ... puis la liqueur passe dans la tasse ...

blog thé

La liqueur est d'un beau jaune aux reflets verts, mais des débris sont présents et elle est un peu trouble.

Au nez, c'est une note beurrée qui domine largement ... elle domine également tout en bouche puis un côté herbeux et frais mêlé de légumes verts se fait jour accompagnant, tout du long de la dégustation, une liqueur qui reste grasse et soyeuse.

L'infusion est relativement inégale mais le nombre de débris de petite taille est finalement relativement limité et les feuilles restent tout de même bien séparées, sans qu'une bouillie vienne trop les lier.

Kabuse Sencha " Kyoto Obubu Tea Farms "

Nous avons là un thé qui a un certain côté déstabilisant, assez surprenant par les premières impressions très tranchées qu'il peut laisser. C'est également une parfaite illustration que l'odeur à sec d'un thé révèle assez peu de choses, voire qu'elle peut même être complètement trompeuse et qu'il ne faut pas s'y fier. Le seul problème de ce thé, est éventuellement son rapport qualité / prix, car on pourra trouver mieux et moins cher sans grande difficulté. Sa relative complexité est cependant intéressante et cela reste un bon produit.