Jing Shan Mao Feng " Chanomi " | DemysTEAfication

20 mars 2016

Jing Shan Mao Feng " Chanomi "

blog de tea addict

Ce thé vert chinois Jing Shan Mao Feng est commercialisé par la Maison Chanomi au prix de 122 € les 100 grammes. Il vient de la montagne Jing dans la province du  Zhejiang. On voit tout de suite qu'il s'agit d'un thé de belle facture, aux fines pointes torsadées et à la belle couleur et que le plus grand soin a été apporté à sa confection.

blog sur le thé

En diversifiant la préparation, et donc en poussant les paramètres, l'impression de qualité se confirme et on peut amener ce thé dans des zones où bien peu de thés que l'on peut acheter en occident peuvent être poussés. Ainsi, en se concentrant sur la verse, avec un peu de technique, on peut arriver à des températures élevées qui seraient déconseillées par bon nombre de comptoirs car trop redoutables et peut être trop révélatrices.

tea blog sur le thé

On se retrouve donc rapidement parmi les cimes, avec une liqueur qui semble légèrement veloutée et qui vient baigner les piliers de fondation du kiosque aux pieds des contreforts bleutés de ce Gaiwan.

gaiwan en porcelaine fine

Au nez, c'est très plaisant, très aérien, avec une large touche fleurie, une note de melon vert ainsi qu'une petite note finement citronnée.

gaiwan

La liqueur est d'un beau jaune très pâle aux reflets tirant sur le vert, d'une translucidité parfaite que souligne la coupe en porcelaine et son décor blanc-bleu sous couverte.

blog de thé

En bouche, c'est très frais et vert. On retrouve la fine note fleurie et la note de melon vert qui s’esquissaient au nez, accompagnées d'un léger fruité et de la touche citronnée précédemment perçue, le tout s'articulant autour des légumes verts et frais. L'ensemble, sans amertume aucune, est enfin souligné par une très fine astringence, presque imperceptible tant elle s'estompe rapidement.

blog sur le thé

L'infusion est plutôt belle et régulière. L'ensemble compte peu de brisures et est constitué de petites feuilles, d'une ou deux feuilles avec bourgeon et de bourgeons seuls, dont certains sont presque microscopiques.

En conclusion, on a là un thé vert plutôt très endurant, d'une finesse et d'une complexité rare, réel orchestre jouant une véritable symphonie sans fausse note aucune. Certes, on a là un thé relativement onéreux mais qui, au vu de sa qualité hors pair, écrase bon nombre d'autres thés sur le plan du rapport qualité / prix.

3 commentaires:

Georges Le Gastronome a dit…

Il est magnifique ton tissu Dragon!!!!! Magnifique! Magnifique! Magnifique!

Petite question:
Sur quoi as tu posé ta belle Tetsubin? Un socle en fonte une fois la température de l'eau obtenue?

Tsubo N. a dit…

Merci ! La tetsubin est posée sur un antéfixe de tuile japonaise ... céramique donc !

Georges Le Gastronome a dit…

L'accord est parfait!