Floral Yimu Wulong de Postcard Teas | DemysTEAfication

25 novembre 2013

Floral Yimu Wulong de Postcard Teas

Postcard Teas
 
Ce thé est originaire de Ming Jian, dans le comté de Nantou, à Taïwan. Il est cultivé par Mr. Hsieh sur un terrain d'un acre soit 4046 M². Récolté en été 2013, il est issu du cultivar Si Ji Chun.

Ce thé est vendu par Postcard Teas au prix de 9,95 livres sterling les 50 grammes ce qui, une fois la conversion faite, donne un prix de 47,60 € pour 100 grammes, ce qui le place dans les thés les moins onéreux de la carte de ce comptoir.

Sec, il dégage une fraicheur très expressive, très végétale avec un aspect floral rappelant les lys. Sous cet aspect, son odeur et sa couleur fait immédiatement penser au meilleurs grades que l'on puisse trouver, plus particulièrement dans les Tie Guan Yin.

rouge de fer

Liqueur : D'un jaune très pâle, elle est d'une parfaite limpidité.

Au nez, c'est très floral, là encore avec une dominance de lys, qui évoque un Tie Guan Yin.

En bouche, vient d'abord une note de fleurs blanches, accompagnées par une très légère note beurrée mais sans texture grasse. On ressent également une très fugace astringence qui vient piquer le bout de la langue pour disparaitre aussitôt. Ces différences en font sans nul doute un thé assez complexe mais bien structuré, et tout s'enchaine dans une parfaite harmonie.

Postcard Teas

Floral Yimu Oolong

Infusion : De belles grandes feuilles et des feuilles moyennes, bien intactes, ce qui vient renforcer l'impression du grade élevé de ce Wulong.

Au final, nous avons là un thé au prix certes élevé, que l'on peut situer dans une fourchette de prix habituels pour un thé de ce grade. Ce thé l'emporte tout de même sur d'autres thés du même genre par sa qualité et possède une assez bonne endurance, ce qui améliore son rapport qualité/prix, même si l'on n'en fera malheureusement pas un thé de tous les jours.

2 commentaires:

David a dit…

Quelle tasse ! Le gaiwan a pas l'air mal non plus...

Joli thé, effectivement...

Tsubo Nicolas a dit…


Pas la finesse d'une coquille d’œuf, mais pas loin !

Gaiwan de moins de 100 ml