Les mises à l'encan : cet autre musée ... | DemysTEAfication

24 juin 2013

Les mises à l'encan : cet autre musée ...

Lao-Tseu
Brûle-parfum en forme de Laozi assis sur son cerf, tenant dans ses mains un rouleau. Photographie © Piasa. Mise en vente de la collection de Monsieur et Madame Robert de Strycker le 10 juin 2013
Les mises à l'encan, c'est-à-dire les mises aux enchères publiques ou ventes volontaires, constituent un monde secret tout en étant ouvert à tous ... paradoxe intéressant, si l'on se dit que tout un chacun peut assister ou participer à ces mises en vente, volontaires ou judiciaires, mais qu'au final, c'est un monde ou gravitent surtout marchands d'art de toute sorte et antiquaires ...

table chinoise ancienne
Paire de bols en porcelaine. Photographie © Piasa. Mise en vente le 14 juin 2013
Il n'en reste pas moins que tout, ou presque, s'y vend et que tout s'y achète ... et à tous les prix ... tout un chacun y trouvera ainsi son bonheur, quelque soit la taille de son porte-monnaie ...

théière yixing
Théière Yixing. Photographie © Boisgirard et Associés S.V.V. Mise en vente le 14 juin 2013.
 Mais l'intérêt principal de ces mises en vente réside essentiellement dans les expositions publiques qui précèdent les adjudications proprement dites ... en effet, on y trouvera un musée, gratuit, sans nul autre pareil, en perpétuel mouvement, avec des pièces des plus communes aux plus rares.

thé trié à la main
Tri du thé ( détail un peu plus bas ). Photographie © Massol S.V.V.
boites de thé anciennes
Comptes et pesage des boites de thé. Photographie © Massol S.V.V.
peinture chinoise ancienne
Vente du thé au détail. Photographie © Massol S.V.V.
Certaines ventes cataloguées et spécialisées dans l'art asiatique permettent ainsi d'admirer de très près, et même de toucher sous certaines conditions, des pièces que l'on ne voit que dans les musées, où, au contraire, que l'on ne voit pas dans les musées, comme la série de peintures chinoises du XIXème siècle ci-dessus et les détails ci-dessous extraits de celles-ci, mises en vente la la société de ventes volontaires Massol le 22 juin dernier, et qui illustre des étapes de la manufacturation et de la mise en vente du thé à cette époque ...

vente aux enchères
Tri des feuilles de thé. Photographie © Massol S.V.V.
cuisson du thé
Passage du thé au Wok. Photographie © Massol S.V.V.
mise en boite du thé
Mise du thé en boite. Photographie © Massol S.V.V.
Pour ceux qui ne peuvent se déplacer dans ces lieux de dispersion, qui existent dans chaque pays et dans chaque région, la publication de catalogues de vente, couplée à leur numérisation et à leur diffusion sur internet, permet de se déplacer dans un musée virtuel, dont une porte d'entrée se trouve sur le site de l'Hôtel Drouot.

Emaux cloisonnés chinois
Paire de vases Hu de la période Ming ( XVIIème siècle ), bronze et émaux cloisonnés, provenant de la collection du Prince Charles d'Arenberg. Mise en vente le 24 juin 2013 par l'étude Jean-Claude Renard.
Photographie © Etude J.-C. Renard

2 commentaires:

Fabien a dit…

On ne peut plus d'accord avec toi, la possibilité de voir ces objets de très près, et même de pouvoir les prendre en main assez facilement, est un moyen fantastique d'apprentissage.

Et s'il vous prends de tenter l'aventure des enchères, n'oubliez pas que c'est un contrat passé (on ne peut pas revenir en arrière sur une enchère, ou alors cela à un coût qui peut être élevé...) et il faut toujours garder en tête les 18 à 25% de frais à ajouter au prix d'adjudication final (environ, selon les maisons).

Mais, que ce soit chez Drouot, Tajan ou Pescheteau-Badin ou dans les plus petites maisons ou même les salles des ventes municipales il y a parfois de jolis objets à acquérir, pour les amateurs de porcelaines, de céramiques ou d'estampes.

Et toujours garder la tête froide, on se prends vite au jeu...
:)

Tsubo Nicolas a dit…

Eh oui, attention à la "folle enchère " !

Pour ce qui est des frais de vente en sus de l'adjudication, ceux-ci comprennent les commissions et aussi les taxes ( suivant le niveau de TVA ) et sont très codifiées ; il y a aussi parfois des frais additionnels variables ( entre 8 et 24% du prix d'adjudication ) ... dans certains cas ( les ventes judiciaires, le plus souvent après saisie ) tous ces frais sont moindres et avoisinent les 8% ...

... Quoi qu'il en soit, si l'on compte enchérir, il est impératif de se rendre sur place et de bien observer l'objet, aucune réclamation n'étant prise en compte sur l'état de l'objet ... ce qui explique qu'il est possible d'observer les objets sous toutes les coutures ... et de les manipuler le cas échéant ...

... Par contre, en cas de vente cataloguée, et donc visée par un ou des experts / cabinets d'experts en objets d'art, les indications portées sur le catalogue sont contractuelles, c'est-à-dire que l'expert est obligé de vous rembourser le prix d'achat de l'objet s'il s'avère que celui-ci est finalement un faux ... et cette garantie court 10 ans à partir de la date de vente ...