Himalayan Shangrila Pointes d'Argent " Le Thé des Muses " | DemysTEAfication

22 août 2012

Himalayan Shangrila Pointes d'Argent " Le Thé des Muses "

thé blanc

L'Himalayan Shangrila Pointes d'Argent, vendu au comptoir strasbourgeois " Le Thé des Muses ", est un thé blanc originaire du Népal. Il est mis en vente au prix de 22,50 € les 100 grammes.

Enroulé et entortillé sur lui-même, ce thé sent bon les petites fleurs et les herbes des prés séchées.

thé blanc

La liqueur est d'un beau jaune blond doré, semblable en tout point à la couleur des raisins blancs une fois séchés.

Au nez, les petites fleurs des champs reviennent en arrière plan, laissant l'avant-scène aux raisins blancs secs, caractéristiques des thés blancs. En bouche, ce sont à la fois les raisins blancs frais et les raisins blancs secs qui coexistent, en une palette relativement étendue. Enfin, a aucun moment on ne trouve amertume ou acidité.

Le Thé des Muses strasbourg


Il y a bien quelques brisures, mais l'infusion se compose essentiellement de bourgeons et de bourgeons avec une première feuille. Les bourgeons sont de taille variable, certains étant très grand alors que d'autres sont minuscules.

D'une façon générale, la cueillette a été réalisée assez finement et on a là un excellent thé blanc, d'excellente qualité. Ce thé blanc népalais tient donc la comparaison avec d'autres thés blancs chinois d'excellente facture, constitués eux aussi uniquement de bourgeons ou presque. A priori, le rapport qualité / prix de ce thé népalais est donc tout aussi bon, étant commercialisé à une dizaine d'euro de moins, au bas mot, que les thés blancs chinois de qualité comparable et étant pourvu d'une bonne longueur en bouche et étant relativement fin dans les arômes qu'il dégage.

2 commentaires:

edp a dit…

Tiens c'est marrant en lisant "Shangrila", j'imaginais que tu allais nous parler d'un thé du YunNan.

Cette cité légendaire aurait-elle aussi une localisation au Népal, ou le nom n'a rien à voir ?

Tsubo Nicolas a dit…

Oui, un nom original pour un thé : celui d'une cité mythique, Shangri-La, qui devrait se situer effectivement dans l'Himalaya, mais dans l'ouest de l'Inde et pas au Népal ... donc, cela n'a rien à voir avec autre chose que le commerce, le marketing et la promesse de félicité attachée à ce nom dans l'imaginaire occidental ...

... le plus drôle, c'est que ce n'est même pas une légende orientale, mais une invention d'un romancier anglais ( peut être inspirée en partie par le mythe bouddhique de Shambala ? )