Zen Hôyô : Liturgie du bouddhisme zen | DemysTEAfication

21 juillet 2012

Zen Hôyô : Liturgie du bouddhisme zen

Zen hoyo

Publié en avril 2010 par Radio France dans sa collection Ocora, sous la référence C 560231, avec le soutient de la Fondation Franco Japonaise Sasakawa, « ce disque présente un enregistrement d'un service monastique de la secte Rinzai du bouddhisme zen, célébré le 22 avril 2008 à la chapelle Shinju-an du temple Daitokuji à Kyôto [...] La célébration, constituée de douze séquences exécutées sans interruption, est structurée par l'alternance de séquences instrumentales, de récitations de sûtras et de prières. Outre des instruments traditionnellement utilisés dans le culte, tels que la cloche, la clochette, le dora ( petit gong bulbé ), le bloc en bois, on a ajouté des lithophones ( sanukite ) ». On y retrouvera aussi la flûte Shakuhashi.

L'enregistrement se compose comme suit :

  • Introduction instrumentale. 12'40"
  • Récitation du Daihishinjû ( Sûtra de la compassion infinie ). 07'35"
  • Prière. 02'32"
  • Intermède instrumental. 02'15"
  • Récitation du Daihishinjû. 05'14"
  • Prière. 02'13"
  • Intermède instrumental. 06'21"
  • Récitation du Myôhô-rengekyô ( Sûtra du lotus de la loi merveilleuse ). 06'53"
  • Prière. 04'28"
  • Intermède instrumental. 05'01"
  • Récitation de préceptes. 03'17"
  • Postlude instrumental.04'42"

Avec cet enregistrement d'une durée totale de 63 minutes et 16 secondes et ses « voix et instruments, unis à la recherche de la Sûnyatâ ( vacuité ) » on trouve un univers sonore totalement différent de ce que l'on est habitué à entendre dans le monde occidental que cela est assez déroutant au premier abord. Cela est même différent de la musique japonaise plus "classique" et c'est la répétition qui forme ici ses propres sonorités en variant ses tempos. C'est ainsi un voyage vers un autre univers que propose cet enregistrement peu commun.

2 commentaires:

Sebastien M a dit…

Intéressant. Manque juste le p'tit lien qui va bien pour écouter ça en ligne. Mais bon j'imagine que ce n'est pas diffusé sur le net...

Henry Nicolas a dit…

Le problème de ces enregistrements, c'est toujours que c'est assez "verrouillé" du fait des copyrights, mais je crois qu'Amazon, comme son site propose d'acheter les morceaux au format mp3 ou 4, permet de les écouter ... rien par contre sur le site de Radio France ... même pas des extraits ...