Galette Pu Erh " Terre de Chine " 2012 | DemysTEAfication

12 juillet 2012

Galette Pu Erh " Terre de Chine " 2012

galette de pu erh

La présente galette ( Lin Cang "théiers de 50 à 80 ans" ) pèse 200 grammes et est mise en vente au prix de 28 €. La galette n'est pas trop compressée, et les feuilles se détachent sans trop forcer, par petites plaques.

terre de chine

pu erh cru

galette de pu erh sheng

Au nez, la liqueur dégage une odeur assez plate, assez fleurie, avec une pointe d'agrumes. La liqueur est d'un beau jaune assez prononcé.

pu er

En bouche, c'est avant tout l'orange amère qui ressort en premier, du fait de la forte astringence qui domine l'ensemble. Même en coupant la liqueur à moitié d'eau, l'astringence ressort d'ailleurs encore tant elle est forte. Malgré tout, elle disparaît assez rapidement, et laisse la place au raisin blanc, qui était déjà une caractéristique du millésime précédent, mais on trouve en plus, s'affirmant peu à peu une légère longueur fruitée et légèrement fruitée à la fois.

terre de chine

pu er cru

Pour ce qui est de l'infusion, il y a une majorité de bourgeons seuls et de bourgeons accompagnés d'une première feuille. On trouve aussi quelques grandes brindilles et des petits morceaux de brindilles déjà lignifiées. Le reste est essentiellement constitué de petites feuilles entières de diverses tailles et de quelques morceaux de grandes feuilles.

Au final, si l'astringence est très forte sur cette galette, elle n'en possède pas moins des qualités intéressantes, comme une assez bonne longueur en bouche et une palette de saveurs assez variée. Elle devrait faire une galette intéressante d'ici quelques années, quand elle aura perdu une large part de son "astringence de jeunesse", si toutefois elle reste stable dans ses autres saveurs.

4 commentaires:

David a dit…

La liqueur semble bien orangée pour du jeune puerh. C'est quoi en gros tes paramètres ?

Henry Nicolas a dit…

Pour la photo de la liqueur, infusion courte ( 1 seconde ) avec une Xi Shi de 15 cl remplie à un tiers de feuilles, ce qui doit un peu concentrer le tout, dans le genre "Kung Fu Cha" mais une infusion avec une moindre quantité de feuilles donne aussi une liqueur un peu plus foncée que la "normale" ... après, à la photographie, la liqueur ressort peut être encore un peu plus sombre que réellement, mais cela, c'est plutôt dû aux paramètres météorologiques de pluie continue et de faible luminosité lors de la prise de vue ... il faut plutôt regarder le bord gauche que le bord droit.

Par contre, avec divers types d'infusion ( petite Yixing, "grosse" théière en porcelaine et grosse dilution et Gaïwan utilisé comme Zhong ), je suis assez surpris que l'astringence soit si présente.

Tiquette a dit…

Tiens, je l'ai acheté hier aussi et je venais de finir de le gouter quand j'ai ouvert l'ordinateur et vu ton article.

Alors, vu que c'est mon premier puerh cru (Faut bien commencer un jour :D), je ne peux évidement pas faire de comparaison avec d'autre puerh. Mais j'ai obtenu sensiblement la même couleur de liqueur que toi dans un gaiwan de 7 cl, 2g de thé et 15 secondes d'infusion (à la louche vu que je voulais "juste goûter" et non faire une fiche de dégustation). J'ai eu aussi une astringence assez forte et pas mal de fruits en bouche et surtout au nez sur le couvercle.
Par contre, contrairement à toi, j'ai eu beaucoup de mal à défaire les feuilles de la galette et je n'ai pas de belles feuilles infusées comme les tiennes, mais peut-être est-ce parce que je ne suis pas habituée ? Il faudra que je retente dans la semaine pour en faire une fiche.

Henry Nicolas a dit…

Eh bien, celui-ci, je peux te dire qu'il est très astringent ! Au point même que c'est, peut être,carrement agressif !