Qimen Hao Ya " Palais des Thés " | DemysTEAfication

17 juin 2012

Qimen Hao Ya " Palais des Thés "

thé rouge

Voici un Thé Rouge ( "classification" chinoise ) vendu au Palais des Thés pour 11 € les 100 grammes. On le trouvera dans ce comptoir vendu sous la catégorie d'appellation européenne de Thé Noir. Non pas que cette catégorie de thé soit ma tasse de thé, mais comme on me l'a offert, autant ne pas mourir idiot. Vu la période où on me l'a donné, c'est un "millésime" 2011, sans plus de certitude toutefois puisqu'il ne m'a pas été donné de poser des questions inquisitoriales. Il est juste indiqué qu'il pousse sur la montagne Huang ( qui serait donc dans la province de l'Anhui, vu que c'est un Qimen ).

Bon, c'est censé s'infuser à 95° Celsius sur la pochette contenant le produit et à 90 ° Celsius sur le site de palais des thés ... n'étant pas équipé d'un thermomètre à sonde, je ne pinaillerai pas et amènerai mon eau à la première ébullition, cela devrait suffire et se rapprocher le plus des recommandations.

palais des thés

La liqueur est d'une couleur relativement rousse. Au nez, cela rappelle de suite les odeurs du Lipton Yellow ... je me souviens maintenant pourquoi je n'aime pas trop certains thés rouges ...

En bouche, c'est une touche boisée qui domine largement, sans plus, avec une petite touche de tabac éventuellement ... rien d’extraordinaire s'il en est.

tea addict

L'infusion, elle, est constituée de morceaux variés de feuilles et de brindilles, de petite taille d'un brun prononcé ... pas de surprise par ailleurs, car cela correspond bien à son état sec.

Certes, le prix n'est pas trop onéreux en comparaison de ce que l'on peut trouver sur le marché, mais ce n'est certes pas là un trésor gustatif. Pour ma part, cela n'évoque que peu d'intérêt et ne risque pas de me réconcilier avec cette sorte de thé.

6 commentaires:

Tanta Meno a dit…

Je suis fan des thés rouges de Chine et je comprend ton désarrois car je dois dire que celui-là ne fait pas envie. Je me sers dans une boutique inépendante vers chez moi et je dois dire que leurs Qimen sont à tomber par terre. Ils m'ont appris à les préparer dans les règles de l'art, rien à voir avec notre vieille méthode occidentale !

Henry Nicolas a dit…

Oui, j'ai souvenir en avoir goûté quelques bons, voire très bons, mais je ne rangerai pas celui-là dans cette catégorie !

Unknown a dit…

Débutant dans le thé, j'essaye de "faire mon palais" avec des thés (rouges) noirs principalement pour commencer. J'ai acheté ce qimen au PDT il y a 3 semaines. Votre post me confirme une impression, c'est que ces maisons, si elles proposent un large choix, et semblent de bon conseil de prime abord pour un béotien, le laissent plutôt dans le brouillard finalement. Une visite (assez onéreuse) aujourd'hui à Terre de Chine m'a ouvert les yeux (et un peu le palais) sur pas mal de choses. Mais le chemin est long.
Bravo pour votre blog sinon.
Olivier.

Tsubo Nicolas a dit…

Merci pour votre message ! Pour ce qui est des maisons comme le palais des thés, je conseillerai surtout de se porter d'abord sur les crus "limités", ce qu'ils appellent "thés rares et éphémères" et qui permettent parfois de faire de belles découvertes à de bons prix. Mais si l'on débute, cela permet de voir quelques thés de base à pas cher, même si pas forcément top, qui permettent d'apprécier des qualités supérieures dans d'autres comptoirs ( mais pour un coût plus onéreux ) ...

samson gerin a dit…

je n'ai vraiment pas aimé ce thé.
Je recommande le Jin Ya que l'on peut trouver au palais des thés.
C'est un thé noir du Yunnan qui est vraiment merveilleux.

Tsubo Nicolas a dit…

Oui, les "crus rares et éphémères" au Palais des thés valent souvent beaucoup mieux que la "gamme" courante ... malheureusement, ce sont des crus éphémèrement mis en vente par ce comptoir ...