Chaire | DemysTEAfication

28 avril 2012

Chaire

Le Chaire ou Cha-ire est un autre instrument de la cérémonie du thé japonais ou Chanoyu. Bizarrement, cet objet est la cible d'un grand engouement de la part des collectionneurs, ce qui explique que la majorité des Chaire atteignent souvent des prix littéralement astronomiques par rapport  à leur taille et sont souvent plus chers que bien des Chawan de qualité.

céramique du japon

Mais quel est cet instrument qui vaut de l'or me direz vous ... eh bien c'est une petite, très petite, jarre en céramique, tenant généralement au creux de la main, et destinée à contenir la poudre de thé utilisé pour le Chanoyu, c'est-à-dire le matcha.

Bien entendu, il existe diverses formes de Chaire, car comme toujours dans le Chanoyu, rien ne peut être aussi simple qu'il n'y paraît au premier regard !

La forme la plus courante et la plus "académique" est la forme Katatsuki que l'on qualifie de "forme à épaulement" :

céramique du japon

La forme la plus fréquente ensuite, serait la forme Marutsubo ( "jarre ronde" ), peut être car elle est proche de la forme Kotsubo ( littéralement transcrit comme "petite jarre" ) et des formes de "sous-catégorie" que l'on rattache à cette dernière : Nasu ( "aubergine" ), Burin ( "pomme" ) et Bunna, un mélange des deux ... Les diverses formes sont assez proche, et de fait, il est parfois difficile de faire une distinction claire.

Une autre forme fréquente est la forme Daikai ( "grand océan" ) ou Nakai ( "mer intérieure" )  qui sont des Chaire rondes et plus larges que hautes. Les deux termes recouvrent la même forme, la seule différence étant leur taille comparative.

Viennent ensuite une multitude de formes diverses et variées, qui sont une expression plus moderne de la forme des Chaire, où s'expriment les potiers, leur imagination créatrice, leur art et leur maîtrise technique.

céramique du japon

Enfin, une dernière forme peut être mentionnée, La forme Tsurukubi ( "col de grue" : une forme arrondie à la base avec un col évasé plus fin ) qui est assez rare, peut être du fait du manque de praticité de cette forme. 

Le couvercle, lui, est traditionnellement fait en ivoire, mais en réalité, on en trouve le plus souvent faits en os. Désormais la résine voire le plastique sont parfois également utilisés dans les modèles de piètre qualité. La céramique est également utilisée maintenant pour la réalisation des couvercles, car plus noble que la résine ou le plastique.

céramique du japon

2 commentaires:

David a dit…

Ta collection est encore une fois très impressionnante. Tu en achètes sur Katsuragi ?

Henry Nicolas a dit…

en fait, j'en achète un peu partout ... les deux de Seigan viennet de "Japanese Artisan" qui est pas mal comme vendeur. La Karatsu qui suit est d'un vendeur dont je ne me souviens plsu trop, idem pour celle qui a une forme un peu particulière. Les deux dernières viennent de chez Katsuragi, qui en a parfois quelques-unes intéressantes, mais il faut bien regarder les photographies et s'y connaître un peu, car il vend souvent des trucs pas top vendus comme ayant plus de 200 ans mais qui on été fabriqués deux ou trois ans auparavant quand ce n'est pas la veille ...