The temple of Doom | DemysTEAfication

23 janvier 2012

The temple of Doom


temple of doom

Je commence ici un nouveau volet ( à venir sous peu ) d'une façon un peu spéciale, la mienne, car tout cheminement sur le Chado est d'abord un cheminement personnel, car trop lié au goût, même dans un blog sur le thé.

L'apprentissage, dans tous les domaines est en partie faite d'erreurs, de choix, bon ou mauvais. Il en va de même pour le thé, et il faut avoir bu de mauvais thés, non pas pour apprécier d'excellents thés, ce que tout un chacun peut faire ( quoi que là, il subsiste un doute, comme j'ai pu souvent le constater ), mais pour essayer d'appréhender ce que des thés "moyens" peuvent apporter.

Tel l'aventurier-archéologue perdu au milieu de la jungle, je jure donc de boire les pires lavasses ( cependant, pas de thés en sachets, il ne faut pas exagérer non plus, et pas de thés aromatisés, pas parce que je n'aime pas çà ), non par choix, mais parce que l'offre pléthorique qui s'offre à tous engendre forcément beaucoup de "déchets" dès lors que l'on veut sortir des sentiers battus pour essayer, avec de minces chances, de trouver un hypothétique trésor ...

du thé en sachet lipton
"Ici, vous trouverez les meilleurs thés, de tous les types, et à moindre prix ... ailleurs, ce qu'ils proposent ce sont de mauvais thés et en plus ils sont chers, de vrais escrocs ... ici, vous pouvez avoir confiance"
Bien sûr, je goûterais aussi ce que l'on trouve sur les sentiers fréquentés et connus, parce que la voie du thé ne doit pas non plus se transformer en chemin de croix.
 
le thé et la vie
Always look on the bright side of live !

2 commentaires:

Sébastien a dit…

Si tu veux j'ai un "yunnan tuocha" fermenté absolument abominable. D'un noir d'encre, il tombe en poussière dès qu'on le touche. Je l'avais acheté genre 5€ chez le chinois du quartier.

Je vous souhaite une bonne croisade, bravely bold Sir Robin.

(la soupe aux yeux, c'est Brain Dead ?)

Tsubo a dit…

"Oh, triste époque que celle où des vauriens peuvent dire "Ni" aux vieilles femmes autant qu'ils veulent. Il y a quelque chose de pourri dans ce royaume ! Plus rien n'est sacré. De nos jours, même ceux qui créent et conçoivent des jardinets sont soumis à un stress économique considérable."

Pour le Tuocha de Yunnan Tuocha, c'est fort aimable, mais je l'ai aussi depuis longtemps ( et le garde pour caler un meuble ), seule différence, le mien est dur comme la pierre ! La version en sachet est tout de même plus pratique.

Pour la soupe, c'est Indiana Jones et le temple maudit, celle qui suit le serpent surprise.